Il a été prouvé que le site du Chancel a déjà été colonisé dès la

préhistoire et qu’il a même vraisemblablement abrité les civilisations les plus anciennes des environs.

 

Des céramiques archéologiques et des silex du néolithique indiquent une colonisation antérieure à l’époque campaniforme (plus de 7.000 ans).

 

Ces découvertes ont été faites par nous même et ces nombreux artefacts, importantes traces de l'histoire du canton, sont exposés chez nous.

 

A l’époque romaine comme au Moyen Âge a été introduit la culture de la vigne d’où le village de Vensat et antérieurement Vinsat, tira son nom.

 

Par manque de documents on en sait peu sur la période du Moyen

Âge. Pourtant des parties de bâtiment comme la tour qui remonte

au XIIIème siècle et d’autres restes témoignent d’une occupation.

 

Les seigneurs de Chouvigny de Blot furent pendant longtemps

propriétaires du territoire de la commune avec siège au Château du Chancel et ont laissés leurs armoiries, des lions, dans celles du village.

 

Charles du Broc du Chancel est mentionné pour la première fois dans un document officiel en 1561. C’est lui qui est responsable de la plupart des transformations du domaine pour l’exploitation du vignoble. 

 

En 1740 l’administrateur de l’ensemble des terres du marquis de

Villemont (son château en ruines peut se visiter dans la vallée)

habite au Chancel.

A cette époque l’exploitation du vignoble est arrêtée et un

important apport d’eau  en plusieurs ruisseaux permit de faire fonctionner des moulins à céréales ainsi que de permettre la production et la préparation du chanvre et du lin.

 

Après la Révolution Française le château du Chancel ne fut plus que le siège de plusieurs familles importantes de la région.